MIA

Paul Mattick

(1904-1981)

Mattick

Issu d'une famille de tradition socialiste, Mattick devint spartakiste dès l'âge de 14 ans. Pendant la période révolutionnaire, il fut élu délégué au conseil ouvrier des usines Siemens de Berlin. En 1920, il quitte le PC et rejoint le KAPD (le Parti Communiste Ouvrier d'Allemagne, "gauchiste"). Comme de nombreux autres militants, réduit au chômage, poursuivi par la police et les nazis, démoralisé, Mattick émigre aux États-Unis (1926).

S'ensuivent quelques années de repli, que Mattick met à profit pour étudier Marx. Il est alors proche des IWW (Industrial Workers of the World, libertaires), puis du courant "conseilliste". C'est également à cette époque qu'il entre en relation avec Karl Korsch, Pannekoek et d'autres communistes anti-bolchéviques.

Les années de guerre et de l'après-guerre seront difficiles pour Mattick, en proie aux pires difficultés matérielles. Pourtant, en 1969, il publie son texte le plus connu, Marx et Keynes, les limites de l'économie mixte. À partir de ces années et jusqu'à sa mort, ses écrits rencontreront une audience croissante

Archive Paul Mattick


Archives Trotsky Archives Internet des marxistes