Nous contacter Archives Internet des marxistes

 

l'Archive Internet des Marxistes

Section française


Saumyendra Nath Tagore

1901 - 1974

Saumyendra Nath Tagore

Saumyendranath Tagore (08 octobre 1901-22 septembre 1974), fils de Sudhindranath Tagore, petit-fils de Dwijendranath Tagore et petit-neveu de Rabindranath Tagore, fut le dirigeant du Parti communiste révolutionnaire de l'Inde et le premier traducteur du Manifeste Communiste en bengali.

Tagore s'est inscrit en 1917 à la Mitra Institution de Kolkata et a obtenu son diplôme avec mention en économie à la Presidency University en 1921. En 1920, il a rejoint la "Nikhil Bharat Chatra Sammelan" ("All-India Student Conference") à Ahmedabad. Au cours de ces années, il se lia d'amitié avec Muzaffar Ahmed, qui deviendra plus tard l'un des fondateurs du Parti communiste indien.

Après avoir rejoint le Parti des travailleurs et des paysans (WPP) en avril 1926, Tagore a commencé à mobiliser les travailleurs des usines de jute du Bengale et a formé avec eux la Bengal Jute Workers 'Association. Son efficacité en tant que militant syndical et son succès à gagner des révolutionnaires au WPP ont attiré l'attention des responsables coloniaux britanniques. Afin d'éviter une arrestation, Tagore est parti pour l'Europe en mai 1927. Là, il a rencontré des dirigeants communistes internationaux et, en juin, il était à Moscou, où il a présenté des rapports sur la situation en Inde. En juillet/août 1928, Tagore assista au 6ème Congrès du Komintern en tant que délégué pour l'Inde.

Tagore fut en désaccord avec le Komintern sur la "question coloniale". Plus tard, il a défendu la théorie de la «révolution permanente» de Léon Trotsky contre le «socialisme dans un pays» de Joseph Staline. Il s'est également opposé à la stratégie du "Front Populaire" du Komintern dans les années 1930, la considérant comme une trahison de la révolution prolétarienne.

En 1934, Tagore a formé la Ligue communiste de l'Inde, qui a été rebaptisée Parti communiste révolutionnaire de l'Inde en 1942.

En 1934 également, est paru en français chez Gallimard, son livre "Gandhi", où il fustige la trahison des masses populaires indiennes par l'icone de la "non-violence".

Les activités révolutionnaires de Tagore ont conduit le gouvernement allemand à l'arrêter brièvement et les autorités britanniques à interdire un certain nombre de ses oeuvres. Après son retour en Inde, il a été arrêté à plusieurs reprises par l'administration coloniale britannique et purgé des peines de prison allant d'un an (1940-1941) à trois ans (1942-1945).


L'incendie du Reichstag (1933)

"Trotsky est mort" (1940)

M.N. Roy vient en aide à l'impérialisme britannique (1940)

Révolution Permanente (juin 1944)


Archives Trotsky Archives Internet des marxistes